Note CC

carnet de recherche-action, ateliers et notes libres

Outils pour utilisateurs

Outils du site


norae:hsociety:homo_note-3-p

Biopouvoir

[Podcast] (english language) RWM - SON[I]A

Instigatrice des premiers mouvements punk et LGTB (sub)culturels de l'ex-Yougoslavie, Marina Gržinić parle d'amnésie, d'aphasie et de crise, de biopouvoir et de nécropolitique, de frontières et de volumes, de corpus et de cadavres, sur les paysages mortuaires, et d'hologrammes, et de la miniaturisation inquiétante de l'affect et de l'empathie, comme un processus qui se déroule en parallèle avec une accélération technologique.

Marina Gržinić (née à Ljubljana, 1958) est l'autrice de plus d'une douzaine de livres de théorie critique ainsi qu'une artiste dont la carrière s'étend en collaboration avec Aina Šmid. Gržinić explore les différentes façons dont le néolibéralisme utilise la mort humaine pour alimenter les processus de commercialisation et de plus-value.

D'Abou Ghraib à Lampedusa en passant par l'histoire de la culture africaine et la dissolution de l'ancien bloc socialiste, elle rassemble un vocabulaire politique qui cherche à démêler les effets de l'esthétique globale sur les personnes, attirant l'attention sur la montée et la normalisation de ce qu'elle appelle “ images trophées ” : images ancrées dans le legs colonial qui montrent confinement, humiliation et brutalité gratuite sur des sujets racialisés

Ref : https://rwm.macba.cat/en/sonia/marina-grzinic/capsula

Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
norae/hsociety/homo_note-3-p.txt · Dernière modification: 2019/01/22 10:46 par xavcc