Note CC

carnet de recherche-action, ateliers et notes libres

Outils pour utilisateurs

Outils du site


norae:biologicus:groupes_chromatographie_sur_feuille

Expérience de chromatographie de végétaux sur feuille papier

La proposition est d'inviter un nombre conséquent de personnes, notamment à l'aide du web, à réaliser une petite expérience à faire chez soi et de partager les résultats sous licence libre dans l'idée d'établir un panorama intéressant de contenu tout en prenant part à une activité de sensibilisation à l'environnement et de propagation des intérêts des pratiques des sciences aux plus grand nombre.

Plus simplement, Nous allons faire une manipulation de science amusante toute simple et voir ce que cela peut donner à voir à et comprendre à plusieurs

Pour Qui ?

Pour toute personnes qui prendra connaissance de cette démarche par n'importe quel moyen

Si vous avez des questions, contacter Xavier xcoadicCHEZprotonmailPOINTcom

Comment ?

Une manipulation de moins d'une heure à faire chez vous.

Puis envoyer vos photos et feuilles de suivi sur les réseaux sociaux avec #FediLeafChroma ou par courriel à l'adresse indiquée ci-dessus

Quoi ?

Nous allons révéler les couleurs cachées par le vert dans les végétaux avec du papier et la technique de chromatographie

Comment faire

Repérer un endroit où vous pouvez ramasser des feuilles d'arbres ou d'autres végétaux tout juste tombées au sol, ou les cueillir en quantité raisonnable sans abîmer la plante.

Les feuilles des végétaux contiennent différents pigments, qui leur donnent leur couleur.

La chlorophylle verte est le type de pigment le plus courant, mais il existe aussi des caroténoïdes (jaune, orange) et des anthocyanes (allant du rouge orangé au bleu pourpre).

La chlorophylle, qui est essentielle à la photosynthèse, masque généralement les autres pigments, sauf en automne où elle commence à se décomposer.

C'est pourquoi les feuilles prennent des couleurs différentes à l'automne.

Nous allons voir via projet les couleurs cachées dans une feuille verte et en partageant nous résultats nous allons établir une sorte d'inventaire coloré ou de chapitre imagé d'un atlas des paysages, avec un point de vue peu répandu.

Et prédire quelle sera sa couleur à l'automne ???

Matériels

  • Feuilles vertes d'un ou plusieurs végétaux arbres différents (Les arbres dont la couleur change radicalement, comme les érables, sont les plus efficaces)
  • Un verre d'eau propre ou un bécher ou équivalent
  • Un petit saladier
  • Eau chaude du robinet ~50°C, eau d'une bouilloire à ~80°C sera plus efficace
  • Film plastique étirable
  • Alcool isopropylique 90° ou alcool 70° modifié sans colorant
  • Papier pour chromatographie ou papier simple (vous pouvez utiliser des filtres à café blancs)
  • Une baguette fine en verre ou en bois ou Stylos ou crayons
  • Du Scotch

Les petites étapes

Avant toute action : Préparez vous à prendre des notes sur chaque étape que vous réalisez

Munissez vous d'un fiche de prélèvement ici en .odg ou ici en .pdf

Récoltez les feuilles des différents végétaux puis garder séparées et suivez les étapes ci-dessous pour chaque ensemble de feuilles, afin de pouvoir comparer les résultats. prenez des photos de votre site de collecte.

Notez le type de végétal que vous avez ponctionné ou si vous ne savez pas décrivez le avec vos mots et une photo

  1. Déchirez les feuilles en plusieurs morceaux et placez-les dans un récipient en verre, verre de 25cl ou un bécher ou autre équivalent, puis ajoutez juste assez d'alcool pour les couvrir.
  2. Couvrez le récipient d'un film plastique pour empêcher l'évaporation de l'alcool.
  3. Mettez le récipient dans un plat d'eau chaude provenant du robinet pendant environ 30 minutes, jusqu'à ce que l'alcool devienne vert au fur et à mesure que les pigments des feuilles y sont absorbés.
  4. Découpez une bande de papier filtre d'environ 5cm de large (des sorte qu'elle ne touche pas les bords de votre récipient) et hauteur suffisante pour l'enrouler et collez-la sur un crayon.
  5. Suspendez la feuille collée au crayon à sur le récipient et laissez la bande de papier filtre toucher à peine le mélange d'alcool et de pigments (~0.5 cm à 1 cm immergé)

leaf_chromato-draw.jpg

Température eau 80°C Temps d'incubation à l'eau chaude 40 minutes ajout de couvercle pendant la migration des pigments

Une partie du mélange feuille végétale + alcool va remonter lentement par capillarité sur le papier.

Après environ 30 à 90 minutes, vous devriez pouvoir voir la couleur « verte » se décomposer en plusieurs couleurs différentes au fur et à mesure de la migration des différents pigments les différents pigments.

Après quelques minutes :

  1. observer la chromatographie obtenue
  2. prenez une photo
  3. Notez vos étapes et observation dans la fiche ici en .odg ou ici en .pdf
  4. Partagez vos photos (avec une licence libre) c'est mieux et votre fiche remplie comme vous pouvez (incomplète c'est normale et pas grave par courriel ou sur les réseaux réseaux sociaux #FedileafChroma

La chromatographie permet, entre autre possibilité, de séparer les constituants − ici les différents pigments − d'un mélange suivant leur affinité avec les différentes phases − Le papier étant plus humide à proximité du liquide et de plus en plus sec lorsque l'on remonte vers la baguette.

fedileaf-2.jpeg fedileaf-1.jpeg

Ici, nous pourrons alors comparer le présence ou l'absence de certains pigment entre chaque expérience.

La capillarité du papier utilisé, due à la force de tension superficielle, influe beaucoup sur le résultat de votre expérience.

L’élution est l’étape lors de laquelle les éluants (ici les pigments présents dans les feuilles de végétaux) migrent vers le haut de la plaque de chromatographie (ici un papier) en entraînant les espèces chimiques initialement présentes sur la ligne de dépôt.

D'après cette expérience, quelles sont les feuilles d'arbres qui, selon vous, prendront des couleurs les plus ou les moins vives cet automne ?

Pour aller plus loin

Rapport frontal

Le rapport frontal est une grandeur qui permet de caractériser une espèce chimique donnée lors d’une chromatographie réalisée avec un solvant donné et une phase fixe donnée. Cette grandeur est assez peu utilisée et il n’existe que très peu de tables fournissant des listes de rapports frontaux car ils dépendent de facteurs trop nombreux (éluant, phase fixe, température…). Le rapport frontal peut néanmoins être exploité lors de chromatographie répétées dans des conditions identiques.

Le rapport frontal est noté Rf, correspondant au rapport de la distance h par la distance H:

Rf = h / H

où:

  • h est la distance parcourue par une espèce chimique déposée de la ligne de dépôt jusqu’à sa position finale sur le chromatogramme. (plus précisément entre la ligne de dépôt et le centre de la tache)
  • H est distance séparant la ligne de dépôt du front de l’éluant.
  • h et H sont exprimées toutes les deux dans la même unité (en général toutes les deux en centimètre ou toutes les deux en millimètre)
Remarques

puisqu’il s’agit du rapport de deux longueurs, le rapport frontal est sans unité. puisque h est toujours inférieur à H, le rapport frontal est toujours inférieur à 1

Les éluants

Le choix de l'éluant est essentiel. Il n'est pas toujours fourni avec le mode opératoire et il est important de savoir le choisir. L'éluant est souvent un savant mélange de plusieurs (2 ou 3) solvants dans des proportions bien établies.

Le choix dépendant de la polarité. Voici le classement des principaux solvants par caractère polaire croissant.

Pour pouvoir comparer, voici à titre indicatif la polarité relative des principales familles de molécules organiques, par ordre croissant de polarité.

ressources

Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
norae/biologicus/groupes_chromatographie_sur_feuille.txt · Dernière modification: 2020/05/03 20:11 par xavcc