Note CC

carnet de recherche-action, ateliers et notes libres

Outils pour utilisateurs

Outils du site


norae:biologicus:electrophorese_sur_papier_diy

Électrophorèse sur papier DIY

pour découverte, apprentissage, entraînement.

Peut être réalisé à la maison.

L'Électrophorèse la principale des techniques utilisées en biologie pour la séparation et la caractérisation d'espèces. Elle est utilisée pour séparer des substances comme les acides aminés, les protéines, des séquences ADN, composants protéiques du plasma : les globulines (alpha, beta et gamma), l’albumine, et les fibrinogènes, etc. Comme dans le cas de la chromatographie, On peut la faire avec différents supports et solvants, suivant les substances qui doivent être séparées et la technique de séparation utilisée.

Ça a une application pratique pour un M Lambda comme moi ?

La finalité n'est pas vraiment à être décidée par autre que toi ;-) M'enfin, j'aime à croire naïvement cela − sans être dupe.

Différencié des espèces, ça te dit ? Juste apprendre et transmettre à autrui ?

améliorer le truc ?

Faire de l'art ?

faire avec autrui (e.g les contributrices et contributeurs à wikipedia ne sont pas obligatoirement des post-doc)

faire ce que tu as envie, tu ressens, tu peux, de faire et pis c'est tout 😉

Pour Qui ?

Pour toute personnes qui prendra connaissance de cette démarche par n'importe quel moyen

Si vous avez des questions, contacter Xavier xcoadicCHEZprotonmailPOINTcom

Dans le genre application pratique, je pensais à - par exemple - faire une correspondance adn entre deux personnes.. non, c'pas possible, ça, à la maison ?

— Ça pourrait aider ;-) et dans ce cas

  1. ce ne serait être cette seule technique qui suffirait
  2. tu soulèverais des questions d'éthiques (c'est tant mieux) qui méritent d'être jardinée avec un plus grand nombre de personne possible - condition étant que ce nombre est un accès à l'information & de conditions les mettant sur pieds d'équité quant à la transfo de l’information en connaissance.

bref, oui à la question concernant des phénotypes

Comment ?

Quoi ?

Comment faire

Matériels

  • 2 bacs en plastique entre 200 et 300 ml
  • Eau du robinet
  • sel de table
  • Bicarbonate de sodium
  • papier filtre (filtre à café ou…)
  • 2 lames de verre (environ 5cm par 2cm pour un minum)
  • 5 piles de 9 Volt cette composition de batterie peut être adaptée en fonction du volume et surface des bacs 4 ou 8 Volt par cm de surface de bac selon la composition de l'électrolyte
  • 2 câbles électrique avec gaine de protection
  • 2 tiges métalliques conductrice pour faire électrodes
  • Quelques gouttes de sang ou de cholorophyle (voir Expérience de chromatographie de végétaux sur feuille papier) ou d'adn (voir Collecte et extraction d'ADN ou tout autre réactifs que vous pourriez imaginer
  • 1 stylo
Pour cette expérience d'entraînement pratique,

nous avons procédé aux réglages électrique et physico-chimique de l'électrolyte par empirisme.

nous détaillerons ultérieurement des calculs et réglages.

Si vous désirez d'ors et déjà aller plus loin : MÉTHODES PHYSIQUES DE SÉPARATION ET D'ANALYSE ET MÉTHODES DE DOSAGE DES BIOMOLÉCULES

Les petites étapes

La sécurité avant tout :

n’utilisez pas de hauts voltages dans ces expériences. Ne touchez jamais les électrodes, les électrolytes, ou le papier lors de l'électrophorèse. Faites attention à ne jamais court-circuiter deux électrodes. Nous vous recommandons également d’insérer un fusible sur l’une des deux parties du circuit. Le fusible ouvrira le circuit électrique si le courant imposé est trop fort par rapport à celle nécessaire pour le test (10 mA environ). A la fin de la migration des taches sur le papier,ôtez les câbles de la batterie puis enlevez les électrodes des bassines.

Installation

Préparation des réactifs à tester

préparation du papier

Mise en œuvre

Observations et interprétations

Alors que le temps passe, vous pouvez apercevoir 5 petites taches se déplacer vers l’électrode négative.

Ces taches se composent de différents composants protéiques du plasma : les globulines (alpha, beta et gamma), l’albumine, et les fibrinogènes.

En pratique, pour rendre ces substances plus visibles il serait nécessaire d’utiliser un colorant, comme le bleu de bromophénol.

Pour le remplacer, utilisez du jus de chou rouge. recette à venir

Autres pistes: Essayez aussi de séparer les composants des substances déjà utilisées dans les expériences de chromatographie et observez ce qui se passe. Gardez à l’esprit que certaines de ces substances peuvent ne pas être ioniques (et donc ne pas se déplacer lorsque vous mettez un courant)
  • O :
  • H :
  • E :
  • R :
  • I :
  • C :
Après, il ne faut pas s'y connaitre un minimum pour tirer des conclusions de l'expérience en question ?

Ça revient à comparer un « tableau » provenant d'une expérience à d'autres tableaux pour tirer une interprétation. Avec de l'aide et des habitudes : point pas trop compliqué

Aller plus loin

Remerciements

  • Armageddon
Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
norae/biologicus/electrophorese_sur_papier_diy.txt · Dernière modification: 2020/04/23 16:33 par xavcc