Note CC

carnet de recherche-action, ateliers et notes libres

Outils pour utilisateurs

Outils du site


norae:biologicus:bioprivacy_note-autodefense-3

Brouiller des traces biologiques

Matériels

  • Un mélange contenant de l'ADN1)
    • Conserver à une température entre -15 à 25 °C.
  • De l’eau distillée ;
  • Un conservateur d’ADN2) ;
  • (Micro)Pipettes pour le transfert de solution contenant l'ADN ;
  • Un vaporisateur.

Méthodes

Amplifier 2,5 mL de prération pour PCR3) à partir d'un pélèvement cellulaire bien identifié et prélevé avec protocole pour analyse ultérieur, le diluer par 1000 dans 2,5 L de tampon TE4), soit 15 ng/uL, le mettre dans un flacon pulvérisateur et le vaporiser simplement dans toute la zone désirée.

Ref

1)
voir nos techniques d'extraction, putification, conservation https://notecc.frama.wiki/norae:biologicus:bioprivacy_note-3
2) , 4)
est une solution tampon couramment utilisée en biologie moléculaire, en particulier dans les procédures impliquant l'ADN, l'ADNc ou l'ARN. “TE” est dérivé de ses composants : Tris, un tampon de pH courant, et EDTA, une molécule qui chélate les cations comme Mg2+. Le but du tampon TE est de solubiliser l'ADN ou l'ARN, tout en le protégeant de la dégradation. Une recette typique pour la fabrication d'un tampon 1X TE est : 10 mM Tris, à porter à pH 8,0 avec HCl ; 1 mM EDTA
Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
norae/biologicus/bioprivacy_note-autodefense-3.txt · Dernière modification: 2019/01/30 15:31 par xavcc