Note CC

carnet de recherche-action, ateliers et notes libres

Outils pour utilisateurs

Outils du site


norae:biologicus:bionprivacy_note-autodefense-2

Effacer des traces ADN

« Une personne moyenne peut perdre plus de 50 millions de cellules cutanées par jour. Soit l'quivalent d'un terrain de foot en 2 minutes  » ref : https://xavcc.frama.io/pandore-adn

Matériel nécessaire

  • Une combinaison tête aux pieds
  • Des gants en nitrile ou en latex
  • Un masque de filtration respiratoire
  • Eau distillée
  • Eau de Javel
  • Verres doseurs
  • 1 entonnoir
  • 1 flacon vaporisateur
  • Des serviettes hygiéniques ou essuie-tout
eau de Javel (NaClO) à partir de dichlore et de soude (NaOH) est :
 Cl2 + 2 NaOH → NaCl + NaClO + H2O.

pH = 11,5 pour l'eau de Javel à 2,6 % de chlore actif ; pH = 12,5 pour l'eau de Javel concentrée à 9,6 % de chlore actif

Méthodes

S'équiper

  1. S'habllier avec des sous-vêtements et vêtements très communs, ex: tout en noir
  2. Enfiler les gants en premier pour limiter la probaliter de traces sur la combinaison et le masque respiratoire
  3. Enfiler la combinaison intégrale, par dessus chaussure y compris oualors avec sur-chaussures
  4. Enfiler un masque de filtration respiratoire

Préparation du mélange

Mélangez 9 volumes d’eau distillée pour 1 volume d’eau de Javel.

Par exemple :

  • 1mL d’eau de Javel avec 9mL d’eau distillée

Versez la solution dans un vaporisateur propre à l’aide d’un entonnoir.

Effacer

Vaporiser toute surface sur laquelle vous souhaitez retirer minutieusement les traces biologiques.

  1. Laissez agir 30 minutes
  2. Nettoyer avec une lingette hygiènique, ou un tissu sec neutre et propre avec lequel vous n'avez jamais été en contact cutané.
  3. Rincer à l'eau claire toute la zone et proximité de zone pour limiter les résidus de javel par projection.

Autres moyens possibles

Comparaison des effets des techniques de stérilisation sur le profilage de l'ADN1).

« Quatre techniques de stérilisation (rayons UV, gamma et bêta et traitement à l'oxyde d'éthylène) ont été examinées pour leur potentiel de dégradation de l'ADN contaminant à un point tel qu'un profilage ultérieur de l'ADN était impossible. Ce travail a montré que la technique la plus efficace pour réduire la contamination par l'ADN était le traitement à l'oxyde d'éthylène.»

Cependant, y a-t-il un moyen de brouiller complètement ou partiellement des traces ADN ?

Amplifier 2,5 mL de prération pour PCR2) à partir d'une lignée cellulaire bien identifiée et prélevée avec protocole pour analyse ultérieur, le diluer 1000x dans 2,5 L de tampon TE3), le mettre dans un flacon pulvérisateur et le vaporiser simplement dans toute la zone désirée.

Notes

  • En 2006, Rebecca Dent a montré dans sa thèse de maîtrise du Centre for Forensic Science de l'Université d'Australie-Occidentale que les scènes de crime pouvaient être contaminées ou usurpées en les vaporisant de fragments d'ADN représentant des loci CODIS.

https://www.worldcat.org/title/detection-and-characterisation-of-forensic-dna-profiles-manipulated-by-the-addition-of-pcr-amplicons/oclc/816391905

  • En 2009, un groupe de scientifiques israéliens a montré que les techniques standard de biologie moléculaire permettent à toute personne ayant accès à un laboratoire de base de produire de l'ADN synthétisé avec le profil génétique souhaité. Ensuite, ils ont créé une bibliothèque d'empreintes digitales d'ADN falsifiées et d'échantillons médico-légaux artificiels comme de la salive et du sang - qu'il est impossible de distinguer des échantillons authentiques. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20129467

Comprendre les effets de l'eau de Javel

il faut tenir compte du fait qu'il y a deux types d'eau de Javel que l'on retrouve dans la majorité des produits de nettoyage de votre maison. Il y a des agents de blanchiment qui sont principalement du chlore et il y a aussi des agents de blanchiment à l'oxygène.

L’hypochlorite de sodium conduit à une oxydation de macromolécules biologiques co mme les protéines, les lipides et l’ADN ou crée des liaisons avec celles-ci. Ainsi s’explique le large spectre d’effets de l’eau de Javel ou de l’hypochlorite de sodium.

Les agents de blanchiment au chlore peuvent enlever une tache de sang à l'œil nu, mais heureusement, les experts médico-légaux peuvent utiliser l'application de substances comme le luminol ou la phénolphtaléine pour montrer que l'hémoglobine est présente. En fait, même si le criminel louche lavait 10 fois un vêtement taché de sang, ces produits chimiques pourraient quand même révéler du sang.

Dans le cas de l'eau de Javel à l'oxygène, l'eau de Javel contient un agent oxydant, qui pourrait être une substance telle que le peroxyde d'hydrogène. Dans ces cas, l'hémoglobine est complètement éliminée et ne peut plus être détectée par la suite. Comme on pouvait s'y attendre, il s'agit là d'un défi unique pour les experts médico-légaux. De plus, cela peut compromettre de manière significative une enquête et peut signifier que les éléments de preuve ne font pas l'objet d'une enquête et ne sont pas utilisés comme il se doit dans un procès.

Tester l'eau de Javel

Pour bien évaluer si l'eau de Javel peut éliminer complètement le sang, les chercheurs ont trempé certains vêtements tachés de sang dans de l'eau de Javel à l'oxygène pendant quelques heures. Après le blanchiment, les taches avaient l'air décolorées, même si elles étaient encore un peu perceptibles. Par contre, même s'il y avait des marques visibles, le luminol et la phénolphtaléine n'ont pas détecté l'hémoglobine sur les vêtements.

Les défis de la détection de l'eau de Javel

Les résultats sont inquiétants car on peut supposer qu'une tache sur un vêtement peut provenir d'autre chose lorsqu'un test se révèle négatif pour l'hémoglobine. En fin de compte, des éléments de preuve précieux pourraient être rejetés, ce qui aurait des répercussions sur l'ensemble de l'enquête criminelle et de la procédure judiciaire.

Les experts médico-légaux n'examineront et ne vérifieront pas les preuves génétiques importantes tant qu'ils n'auront pas trouvé un échantillon de sang correctement identifié. De cette façon, toute l'enquête est compromise et l'occasion d'obtenir plus d'information est perdue.

il y a plus de chances d'obtenir des informations utiles à partir des coutures des vêtements. Bien que le lavage enlève beaucoup de preuves dans le reste du vêtement, il est beaucoup plus difficile pour un criminel d'enlever des preuves trouvées dans les coutures des vêtements.

Ref : http://www.exploreforensics.co.uk/detecting-evidence-after-bleaching.html

L'eau de Javel seule est un faux positif car elle présente une chimiluminescence caractéristique. Elle n'empêche cependant pas la détection des traces

Sur surface poreuse

“détruire” l'ADN contaminant. Toutefois, il n'y a pas eu de consensus sur la concentration optimale d'hypochlorite de sodium à utiliser et sur la durée d'exposition de l'os ou de la dent. La présente étude aborde systématiquement la question en introduisant la contamination des os anciens (à partir d'environ 500 BP) et en déterminant lequel de plusieurs traitements à l'hypochlorite de sodium élimine le mieux la contamination de surface. L'élimination de la contamination de surface des os nécessite une immersion d'au moins 3,0 % (p/v) d'hypochlorite de sodium (à parts à peu près égales entre l'eau de Javel commerciale et l'eau) pendant au moins 15 minutes. L'ADN endogène s'est avéré très stable même aux traitements extrêmes à l'hypochlorite de sodium (6 % pendant 21 h), ce qui suggère que l'ADN s'adsorbe à l'hydroxyapatite dans l'os et que ce processus facilite la préservation de l'ADN des restes osseux anciens.

Ref : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16182949

Luminol

Le luminol (page de recherche dédiée), réagit en présence de cuivre (ou d'un alliage de cuivre), de sodium (contenu dans l'eau de javel).La technique du luminol porte ses inconvénients. Ce dernier réagit aussi en présence de cuivre mais aussi de certains décolorants. Ainsi une scène soigneusement lavée à l'eau de Javel peut empêcher cette technique de fonctionner normalement. Ensuite, le luminol détecte aussi les petites quantités de sang présentes dans l'urine.

Bluestart

* EFFET DU REVELATEURDE SANG BLUESTAR SUR LA DETERMINATIOND'EMPREINTES GENETIQUES https://www.bluestar-forensic.com/pdf/fr/IRCGN_ADN_Bluestar.pdf, Des études ont été menées par le CHU de Nantes sur diverses dilutions de taches de sang additionnées d'eau de Javel (concentration 9,6% et 0,48%) avec les conclusions suivantes :

L'eau de Javel n'empêche pas la détection ultérieure des traces de sang avec le BLUESTAR® FORENSIC.

polilight

fluorescéine

Autres Ref

3)
est une solution tampon couramment utilisée en biologie moléculaire, en particulier dans les procédures impliquant l'ADN, l'ADNc ou l'ARN. “TE” est dérivé de ses composants : Tris, un tampon de pH courant, et EDTA, une molécule qui chélate les cations comme Mg2+. Le but du tampon TE est de solubiliser l'ADN ou l'ARN, tout en le protégeant de la dégradation. Une recette typique pour la fabrication d'un tampon 1X TE est : 10 mM Tris, à porter à pH 8,0 avec HCl ; 1 mM EDTA
Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
norae/biologicus/bionprivacy_note-autodefense-2.txt · Dernière modification: 2019/01/30 15:31 par xavcc